anne bernard2

Recouvrer le mouvement en tournant les hanches
Rattraper le sourire en tournant la tête

Hommes
Hommages

Imaginaires

Jolie figure et piquantes offrandes
Je dévore le décor
Et suis les folies
Illicites rencontres


Point de douceur
Sans douleur
Revenante
A Marquisane

Souffle expiré
En attendant ses mots

Souffle retenu
Je ne les ai pas entendus

...



Je revois les sons
J'écoute les images
Et vibre encore
Peut-être trop fort

Et toujours le doute
En force
En bleu

Envers

Savoir si le clic a suffi ...
Demander une réponse ...
Adieu ... va ...

Obéissant
Le bourreau
Prend la tête
Du bouc

Visage fantôme et souriant
Ventre accueillant
Par delà les rencontres
Revoir les bois
Tomber la forteresse

A l'adresse
Serrée et intime
La réponse
En est peut-être la clé

Derniers instants d'une vie commune
Premiers moments d'une solitude
En vie

Naissance intime
Et envahissante
En recherche d'or

Renouvellement d'un leurre ?
Les repeindre
Et ouvrir son coeur ?

La fin s'annonce
Et pourtant
Le jour point déjà
Porteur de lumière

Constellation de bruyère
La neige s'invite
Passagère des cimes



La lumière se pose
Et joue
Tout doucement
L'air de rien
L'air d'ailleurs
Et la pierre
Respire enfin

Visible ou invisible
Perçue ou perceptible
Place ?
Identité ?



Le sentir
Peu à peu s'imposer
Puis tout doucement
Lui demander de reculer
Repartir
Ne pas se nourrir
De ce coeur tout frais


Pécheur de saison
En regarde joyeusement
L'autre côté de l'océan

Par la voix
Me prête vie
Et me donne corps