anne bernard2

Pleine et sereine
Diffusion en belle ombre
D'une impression voilée

Hasard de l'instant
A l'ombre du sourire
Et de l'engagement

Installation incongrue
Près du mur
Tendresse enfantine
Sous le vent
Parfum de lavande
Face au temps

Oreille de la parole
Métamorphose les maux
Et gestes

Sans atermoiement
Politique éphémère
Infiniment claire

Les mots suivent
Les structures
L'îlot demeure

Mâts de cocagne
aux girouettes épineuses
Nids haubanés
pour pigeons fiévreux

Divinement innocente
Devant cette apparition
Maîtresse des temps

Recevoir
Implication réjouissante
Et saveur doucement nourrissante
Donner

Nuance et
Grâce
Trouver le geste

Croire à l'absence
Yeux imaginaires
Dévoilant le mythe
Solaire

Etonnement de la parole
Qui ne sait pas
Dire

Mise en lumière
D'une essence
Et changement de sens

Ils courent vers lui
Tels des enfants sans maison
Aveu de protection

Elucubrations
Mot prison ?
Mot tendresse ?
Sans passion

Phénomène oublié
d'innocence retrouvée
Chaleur éclatante
d'intimes résonnances

Mythique apparition
Le meilleur de l'ailleurs
Au paradis de la disparition
La renaissance de l'envie

Poésie des maux
syndrome du mal
Ecriture banale

espoir
radical
desespérance
radiale
nuances de vie
pâleurs de mort

De fil en charnière
Apprendre l'autre
En vie

Drôle de nom
Où manque le sens
Plomb dans l'aile
Où pointe le sang

Témoin
en charge
Emotion
en partage
Sensibilité
en gage

Espace
En parole
Dire
Tout
Détourner
Les obstacles
Et respirer

Sourires
Bonjours
Harmonies
Un corps
Une tête
- Je -

Arbres enchantés
aux mains vibrantes
Connaissance