anne bernard2
Monts vagues tempêtes cyclones 
sous la tête
l'oreiller inchangé 

la tête légère

le corps moulu

à moins que .... 

Immobilisation

Les années ne comptent pas

Seules les couleurs 

Ephémère royaume
Des airs des terres
Instantané de l'apprentie
Voici venu le temps
De l'ennui
Apaisement des sens
A l'envie
Message et ange
Sans partie
La voix est douce
C'est la mienne
L'eau est claire
Simplement
Dévoilement
Heureux qui comme Ulysse
Su prendre le temps
De l'autre côté du miroir
Tu deviens objet
C'est le marché
Les bras levés
Apesanteur
Douceur ventée
L'île n'est plus
L'océan se noie
Goutte à goutte
Belle et vieille femme
Belle et vieille sagesse
Ciel et lune
Etoiles
Dieu et diable
La terre tremble
Corps en avant
Le roi le fou la tour
Parlent
Au bout du monde
Qui êtes vous ?
Nous, moi, Vous
Un monde en construction
Vieux cahiers
Précieusement gardés
Embryons tracés
Ephémère lien
De famille en famille
Qui sautille
cette obscurité intime
invite la fragrance exotique
sensualité intemporelle