anne bernard2
Le début et la suite.
Passé présent futur qui se côtoient encore.
Encore. Passé présent futur qui se retrouvent.
Le cœur est trop fort.

On entend un piano et des gammes maladroites.
Nous sommes assises ensemble sur un canapé trop petit.
Dans un silence, elle prend sa respiration
et fait vivre un siècle d'immigration méditerranéenne,
d'entrées en Paris, de passages obligés, de fusillades, de solidarités ...
la cour de ses souvenirs s'évanouit dans un projet immobilier.
C'est un jour brûlant
« sourire aux autres a bouleversé ma vie »
Elle s'en va
Elle revient