anne bernard2


Exsuder la matière
Quel ravissement
De tortionnaire




La bouche grande ouverte
Elle attend
Une pitance
De princesse




Pourquoi travailler ?

Qu'il nous guide !
Qu'elle nous donne !



Ses ongles grandissent
Et deviennent rouge de pouvoir
Que personne ne passe !


Portrait vacillant
La faucille suit
Et sautille de scorie en scorie


Elle se perd dans les détails
Son regard erre
Et son corps ?
Pendu à la jungle foisonnante


Tendue
Elle colore
Les humeurs


Quelque soit
La terre

Parle et dis

Bien sans mal



Chaque jour
Elle la mange délicatement
La fait grandir doucement
Et dans neuf mois
Elle saura sa figure


Réunion de saison
Aux pieds jaunes
Et membres tachetés


Sur l'arbre et l'eau
La tête dans les nuages
Elle voyage


Regarde la ...
Elle trébuche
Et sa langue est vivante


Cette fois
Elle dit
Qu'elle croit