anne bernard2

nid de cheminée
l'oiselet pépie
j'écris

étoiles filantes
en vallée bleue
pour feux

prenant la route
je rêvais, vadrouillais, me perdais, me trouvais
en chemin je m'arrêtais
et découvrais une fleur qui me fit travailler
elle s'appelait
hodologie
- sous titrée : étude de la connectivité entre les neurones -
tout en réflexion je continuais ce sentier
et trouvais ces drôles d'arbustes piquants
hodotermes
- sur titrés : termites, marcheurs qui commettent des dégâts dans les endroits cultivés -
et tout à coup
je nous sentis visés

ils ont fait un rêve

il est
un homme
aux idées hautes

il est
une terre
aux vies multiples

il est
une rencontre
aux instants durables

il est
une alliance
aux perspectives heureuses

il est
un géonaute
aux cents inventions

il est
un étonnement
aux mille détours

il est
un essai
et saisit la douceur


il est
un rêve
aux accents de sommeil





qui s'invite
nuitamment
en illusion
en sol

partie
prenante
regardante

miroir de mon âme
supposant l'éloignement
et l'action en distance

stance


émotions dingues de l'explorateur en campagne
en terre
en mer
en air
mots fous du cartographe en cabinet
en trait
en plein
en délié
seule étude du danseur en travail
en écoute
en corps
en lumière


retour vital d'effluves primaires
retour primaire de peurs létales
retour létal d'instinct vital

cherche
nourriture vitale
pour épanouissement total
trouve
nourriture centrale
pour relation globale


fatal ?


elle arrive et change tout
de ce brouillon fait un lampion
de cette tâche un lumignon
éclairement
noir
buvard sans émotion

désordre privé
de sujet
et tapant
jusqu'à règlement
taillant l'os
imprimant
le cachet
aux armoiries sensibles
à présent illisibles
traversant en apparence
cette course d'irraison
vaillante







métaphore
de hasards
intersection
de réalités

entendre blanc
voir noir
apprendre gris
intensément

un butin
un trésor

des lèvres et du corps

parle-t-il
je l'entends
part-il
je l'attends
respire-t-il encore ?

en ordre en médaille en travail
qualité remarquable d'une chose ou d'une personne
c'est le dictionnaire qui le dit
aussi

voyage
carte
rencontre
littérature
art
oralité
rite
temps
cosmos
sensualité
cliché
ailleurs
ouverture
colonialisme
orientalisme
esclavagisme
prostitution
identité
victime
conscience
production
argent
intérêt
paternalisme
exposition
reconstitution
détournement
tourisme
érotisme
sacrifice
bienvenue
collier
nudité
voile
excuse

une résonance
une peau tendue
un toit
et quelques gouttes
et leur musique
qui m'emmène en déluge, en bataille
je vois les troupes
j'imagine les défenses
bienvenue n'est pas vocabulaire
de cette terre
boueuse, ravinée,
éclairée d'une lumière blafarde
les passages se font furtifs 
dans ce pays que personne n'envie
les balafres sont monnaie
de ce ciel évasif
puis un répit
presque un silence
respiration

elle recommence

éclaireur du petit matin
passeur du grand soir
ouvrir un jardin
éteindre un réverbère

silence
en coïncidence
pleurs cris
rires babils
je n'entends que le moteur
imprégné de sa souffrance
je laisse aller
en rythme
en touche
les mains s'agitent
les yeux brillent
les bouches s'ouvrent
humeur des saveurs
lire
ces images
en chérir
ces impressions
dépassent
et m'envolent
j'y travaille ...


02-03-07_1024

11-01-07_1429

09-01-07_1211












des pots,

des peaux,

dépôts

bouclés répond l'écho