anne bernard2

champignons du vent
poussant à l'aube
de la branche, de la racine et du tronc.

voyage en écriture
comme en avion
en voiture
à vélo
à dos d'oiseau

voyage en écriture
comme une évidence
une existence

voyage en écriture
intérieur
double et soeur

crayon papier
armes effilées

en pensées

navigation en solitaire

cabotage
traversée

drôle de temps
ce soir


plante à paume
envol et racine
rouges percussions

sensiblement proche
sincèrement lointain
ça frotte (sic)
brûlant

brûlante
énergie
bleue dans l'oeil


vivante
en vibrations
aimer le 7 ou le 1
selon l'instinct

Depuis longtemps
Sans peur
Depuis longtemps
Fidèle
Depuis longtemps
Soeur

Jumelle

longueur impatiente
engagement incertain
oui non oui non
désir de perte ?

Trois heures
Trois instruments
Trois êtres
découvertes
originelles

sous un pétale nacré
je me suis perdue
sur un chemin violet
je me suis trouvée

discussion fervente
et ardeur des pensées
café serré


dialogue en histoire
les vitraux pour parure
la musique en bure




une journée en fixation
les cadavres s'entassent
dans l'attente d'une explosion

jacinthe nouée
en effluve violacée
elle étreint son pied

il était frais
beaucoup plus léger
peut-être un peu plus rouge

il bougeait
simplement vivant

en bulles
il chantait


vocabulaire ressenti
à la douleur véritable
je regarde le diaphragme
à la vivacité du sentiment
je spasme
en pleurs

découverte envoûtante
d'un langage
de passages
fonds et degrés
poursuivre la rose
et s'ancrer

liberté
égalité
fraternité

inlassablement


pétales sensibles
au coeur du verre
travail du temps

elles sont là
toutes deux trésors
en surveillance délicate

métamorphose de chaleur
en regard du souffleur
la cive est brûlante
sa signature éclatante

heures
de syncope
dans une nuit pour cyclope

autres jours en écho
de soleil découvreur
de lumière

ex, en temps
in, en corps
ré, en âme
unis ?
spire